Un nouveau Grand Maître à la Grande Loge Régulière de Belgique (GLRB)

Daniel Bauwens est le nouveau Grand Maître de la Grande Loge Régulière de Belgique. Il a été officiellement installé le samedi 2 juin 2018 , en présence de 500 Maçons Réguliers, dont 120 venus spécialement de l’étranger. Quelque 45 Obédiences maçonniques régulières issues de tous les continents étaient représentées, dont 20 par leur Grand Maître. Cet événement, qui en Belgique a lieu tous les  quatre ans, revêt une importance particulière dans l’Univers maçonnique mondial.  Elle est durant trois jours l’occasion de rencontres et d’échanges informels intenses entre Maçons venus à Bruxelles du monde entier.

Il existe plusieurs Obédiences maçonniques distinctes en Belgique structurées selon deux courants : l’un, à dominante spiritualiste, historiquement le plus ancien puisqu’apparu officiellement à Londres en 1717, représente plus de 80 % des Maçons actifs à travers le monde. Le courant spiritualiste est représenté en Belgique exclusivement par la Grande Loge Régulière de Belgique (GLRB) avec ses 58 Loges actives dans 29 villes et ses quelque 2000 membres (masculins)

L’autre courant est à dominante sociétale : apparu tardivement en Belgique et en France (19è siècle), il s’est progressivement engagé plus activement dans la vie politique et sociale mais son importance dans le monde demeure limitée.

La maçonnerie spiritualiste pratiquée par la GLRB rassemble des hommes croyants, issus des traditions religieuses les plus diverses. Elle s’abstient de toute forme d’intervention dans les affaires politiques, religieuses et, plus généralement sociétales. Son unique but est de contribuer à faire d’un homme bon un homme meilleur par la pratique de la démarche symbolique, afin de permettre à ce dernier de contribuer individuellement et plus efficacement à l’amélioration de la société