Glossaire

Certains termes utilisés dans cet ouvrage relèvent du langage proprement maçonnique. Nous les définissons ci-après afin de faciliter la compréhension des textes. Le propos n’est pas de développer ici un dictionnaire savant et exhaustif des termes maçonniques, pour lesquels il existe par ailleurs quantité de références accessibles au grand public.

Agape(s): repas fraternel partagé en commun. Mot courant en franc-maçonnerie.

Apprenti: premier grade maçonnique.

Art Royal: synonyme de “franc-maçonnerie”. Il semble que cette appellation remonte au Moyen-Age, pour qualifier le travail des alchimistes.

Compagnon: second grade maçonnique.

Constitutions d’Anderson: texte fondateur de la franc-maçonnerie spéculative, rédigé en 1723 par le Pasteur et franc-maçon James Anderson. Ce texte connut par la suite plusieurs éditions.

Franc-maçonnerie traditionnelle: il s’agit ici de la franc-maçonnerie restée fidèle aux principes/règles de base énoncés lors de sa fondation officielle en 1717. C’est le cas de la franc-maçonnerie pratiquée à la GLRB. D’autres formes de maçonnerie existent aujourd’hui qui se sont écartées de ces principes de base (ou landmarks, voir plus loin dans ce glossaire), notamment sur la question de la croyance en l’être Suprême, l’admission des femmes et l’acceptation de discussions religieuses, politiques ou sociétales lors des réunions rituelles.

Grade: désigne la qualité hiérarchique du maçon au cours de son cheminement initiatique. La maçonnerie comporte trois grades symboliques: Apprenti, Compagnon, Maître.

Synonyme: degré.

Grand Architecte de l’Univers: principe créateur. C’est le nom donné à l’être Suprême.

Grand Comité: à la GLRB, il s’agit en quelque sorte du “gouvernement” de l’Obédience, en charge de la coordination des activités des loges qui la composent (une soixantaine). Il est composé de neuf membres placés sous l’autorité du Grand Maître, et issus des Loges. Ils sont remplacés tous les quatre ans.

Grande Loge: synonyme d’ Obédience (voir plus bas dans ce glossaire).

Grand Maître: Président de la Grande Loge. Le Grand Maître est élu par les représentants des loges qui composent l’ Obédience pour une période limitée, de un à quatre ans en règle générale.

Initiation: processus formel d’ entrée en franc-maçonnerie. Un candidat est “initié” franc-maçon selon un rituel d’admission précis lui conférant dès lors la qualité d’Apprenti maçon aux yeux des autres francs-maçons.

Landmark: C’est un terme spécifiquement maçonnique, utilisé pour décrire les règles et principes de base qui définissent ce qui relève de la pratique maçonnique ou non au yeux de la Grande Loge Unie d’ Angleterre. En d’autres termes, ce sont des balises qui définissent l’espace considéré comme maçonnique. Exemple: la croyance en l’Etre Suprême, la voie symbolique, la présence de la Bible lors des réunions rituelles, … Selon qu’une Obédience respecte ou non les landmarks, elle sera considérée comme régulière ou non.

Loge: il s’agit d’une part d’une communauté de maçons formant une entité. Il s’agit aussi du local spécialement aménagé dans lequel se réunissent les maçons. Synonyme: atelier.

Maître: troisième grade maçonnique.

Obédience: association de Loges constituant une organisation et une administration communes. L’Obédience assure la coordination des loges de sa juridiction et définit notamment les règles et la manière dont les loges doivent se réunir et conduire leurs réunions. A pour synonyme: Grande Loge.

Ordre: désigne la franc-maçonnerie en tant qu’organisation.

Profane: désigne une personne qui n’a pas été initiée ou reçue en franc-maçonnerie, voire tout ce qui est extérieur à la franc-maçonnerie.

Régularité maçonnique: en franc-maçonnerie, la définition de “Régularité” a connu des évolutions très diverses et ses critères furent précisés au fil des siècles et des décennies. Elle fait par ailleurs l’objet de débats d’experts qui dépassent largement le cadre de ce document. En maçonnerie contemporaine, est dite “régulière” une obédience maçonnique ou une loge -et par voie de conséquence les maçons qui les fréquentent- qui respecte les règles et traditions définies au fil du temps par l’institution originelle fondée à Londres en 1717 (voir l’article “Landmark” ci-avant).

Rite: se réfère à l’organisation des degrés (niveau des Apprentis, niveau des Compagnons, niveau des Maîtres) et des rituels correspondants. Exemple: rite français, rite écossais ancien et accepté, rite moderne etc.

Rituel: manière dont les travaux et les réunions en loge sont conduits. La manière dont les travaux sont exécutés repose sur des textes décrivant la manière de commencer les réunions, de les fermer, la manière de se déplacer lors des réunions, les protocoles de prise de parole etc.

Tablier: pièce en cuir ou en tissu, portée par les francs-maçons lors de leurs réunions rituelles. Plus généralement, on appelle “décors” les accessoires vestimentaires spécifiques portés par les francs-maçons lors des réunions rituelles (gants, tabliers, etc.)

Temple: bâtiment où se tiennent les réunions maçonniques.

Tenue: réunion de travail maçonnique se déroulant selon un rituel.

Tradition: en franc-maçonnerie, somme cumulative des questionnements, des inquiétudes, des attentes et des valeurs qui se transmettent de génération en génération et qui constituent le patrimoine spirituel (osons le mot) de l’Humanité.

Travaux: désigne les activités de la loge durant ses réunions. Les travaux consistent notamment en exposés, exécution de rituels, etc.

Trois-Points: ils servent aux maçons à abréger les mots, par exemple Frère s’écrira F:. Cette appellation désigne également les francs-maçons (Frères trois Points) en général.

Vénérable Maître: désigne le président d’une Loge. Le Vénérable est élu par les membres de la Loge pour une période limitée dans le temps (1 à 3 ans).

Volume de la Loi sacrée: il s’agit généralement d’un des trois livres sacrés: Bible, Torah, Coran. Ils représentent la Loi au sens sacré du terme, autrement dit la plus haute autorité spirituelle dont s’inspire la franc-maçonnerie.